lundi, 06 avril 2020
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......


CHR Tahoua

Trois (3) personnes qui ont récemment séjourné dans des pays à risque ont été  placées en quarantaine dans la région  de Tahoua. Il s’agit selon nos informations, des personnes qui sont entrées dernièrement au Niger en provenance du Tchad, de Dubaï et de Côte D'Ivoire, et qui n’ont pas respecté le protocole de confinement. Elles ont donc été identifiées et placées en quarantaine par mesure de prudence comme l’a confirmé à l’ANP, le directeur  régional de la santé  de Tahoua, Dr Issoufou Boubé. « Ce ne sont pas des cas, c'est juste des voyageurs qui ont pris l'avion en provenance de Tchad, Dubaï et Côte D'Ivoire. On doit tout simplement les surveiller comme dans l'avion on ne sait pas avec qui ils ont eu de contacts », a-t-il ajouté.

Selon le directeur du Centre hospitalier régional de Tahoua, M. Ousmane Mallam Hadja, « ces personnes suspectes sont mises en quarantaine pendant 14 jours à titre préventif pour éviter la propagation  de cette maladie en conformité avec les mesures préventives édictées  dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19 ». Il a ensuite précisé qu'ils vont transmettre à Niamey les prélèvements  effectués sur elles pour vérification.

Rappelons que le Niger a enregistré son troisième cas de coronavirus ce lundi 23 mars.

Ikali (actuniger.com)

 

Commentaires  

-3 #1 Abdou Ahmed 24-03-2020 00:17
Le gouvernement n'est jamais là pour son peuples mais si ce pour tenir de discours pour être appréciée par Macron la ils sont de AS de pique et soit disant élu a une écrasante majorité.haaaaa
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 TOTO A DIT 24-03-2020 01:19
Les Transports arrêtés....
Les écoles fermées....
Interdiction des regroupments de plus de 50 personnes ....
Mais les marchés s'ouvrent et fonctionnent normalement....
Les compagnies privées comme public tels les ministères fonctionnent normalement .... Insinue t on que le personnel s'avére moins de 50 personnes ....or comme y a air frais comme bonbon glacé qui fait vrrrr vrrrr il ne peut y avoir contamination ou transmission....?.

Expliquez cette dynamique décisionnaire et decionnelle a TOTO A DIT ....qui ne comprend .... Oooooo

Et si les écoles publiques comme privées ont été fermées .....qu'en est il des medersa ou écoles coraniques ou de ses innocentes et innombrables enfants sans supervision parentale longent et scratchent dans les rues .....

Qu'en est il des enfants des rues mendiant laissés à eux même ????

Pour dire .....TOTO A DIT étant égal à lui meme et sans être " société civile " partage les recommandations d'une certaine société civile à l'égard de ces laissés pour compte ailleurs et pourquoi ne pas s'y inspirer au Niger ?
Et de quoi s'agit il? :-* à suivre...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 TOTO A DIT 24-03-2020 01:24
Le groupe des acteurs de la société civile pour la protection de l’enfant ..... :-) pas du Niger ooooo :-* ....déplore que des dizaines de milliers d’enfants, dont les enfants mendiants et ceux en situation de rue, sont comme toujours les oubliés des politiques publiques. Pourtant, les mesures prises par l’Etat visent, entre autres, la fermeture des écoles publiques et privées afin de protéger les enfants et éviter que les lieux d’éducation et d’apprentissage ne deviennent des foyers de propagation de l’épidémie.
A ce jour, aucune mesure n’a été prise pour les enfants qui sont dans les daara privés de prise en charge parentale, les enfants pris en charge dansles structures d’accueil et les enfants en situation de rue.
Face à cette situation de discrimination et de danger de contamination de milliers d’enfants abandonnés par l’Etat et la société, le groupe des acteurs de la société civile pour la protection de l’enfant, réuni ce mardi 17 mars 2020 à l’initiative de la CONAFE, rappelle que :
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 TOTO A DIT 24-03-2020 01:44
√ l’Etat a l’obligation de protéger tous les enfants sans discrimination et que les mesures de protection des enfants en situations de vulnérabilités spécifiques doivent être fondées uniquement sur l’intérêt supérieur de l’enfant

√ L’Etat a l’obligation de garantir aux enfants le droit à la protection familiale et communautaire.

√ Les parents doivent assumer leurs obligations vis-à-vis de leurs enfants.

Suite à ces rappels de principes, le groupe demande à l’Etat :

√ de procéder immédiatement au retrait des enfants de la rue

√ de ne pas confiner les enfants dans des structures ou lieux insalubres et inappropriés pour leur prise en charge

√ de privilégier la réintégration des enfants retirés de la rue dans leurs milieux familial et communautaire et d’accompagner ce processus au plan matériel et financier

√ de doter de moyens et matériels de protection tous les travailleurs intervenants de rues et en contact avec les enfants

√ de vulgariser et de mettre en œuvre le Plan Protection de l’Enfant en Situation d’Urgence élaboré par la Direction Générale de l’Action Sociale
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 TOTO A DIT 24-03-2020 01:51
√ de mobiliser l’ensemble des comités départementaux de protection de l’enfant et acteurs communautaires dans la réponse nationale à la pandémie

√ d’organiser la solidarité nationale pour des stratégies adaptées et efficaces de protection de tous les enfants contre la pandémie et pour l’appui aux structures d’accueil et de prise en charge des enfants séparés de leurs familles.
Le groupe invite les collectivités territoriales, les partenaires techniques et financiers, le secteur privé à accompagner l’Etat pour la mise en œuvre de ces mesures de protection des enfants séparés de leurs familles et livrés dans les rues à des fins de survie ou d’exploitation par la mendicité.

Le groupe renouvelle sa disponibilité à accompagner l’Etat dans la mise en œuvre des actions de protection engagées pour les populations, et en particulier les enfants .... . ( DE PARTOUT ....rajout de TOTO A DIT oooooo)

Pour dire que comme propositions par le groupe des acteurs de la société civile pour la protection de l’enfant ce n'est pas mauvais selon TOTO A DIT ...
Pour dire ce qui est suggerable ailleurs peut être applicable au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Didi Abass 24-03-2020 09:46
Meilleur santé de fer a toutes les malades du malade plus précisément covid19
Que Dieu nous protège tous....amené..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 TomSank 24-03-2020 09:50
Reponse du gouvernement a TOTO A DIT: Il n'y a pas de l'arzent pour s'occuper de ces vulnerables. Mais si les ex Ministres de la Defense Kalla Moutari et Karidjo peuvent preter quelques milliards au gouvernement, alors Corona sera vaincu au Niger et aucun nigerien n'en souffrira.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Mickan 24-03-2020 10:27
Chers concitoyens, chers Nigeriens; respectons nous et soyons responsables. respectons nos dirigeants politiques et religieux. Ne soyeux pas exclaves de l'insouciance et tous unis pour combattre le COVID-19, á travers les prières et le respect des mesures prises par notre pays le NIGER
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Lionne douce 24-03-2020 11:39
Respectons les règles préventives
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Hum 24-03-2020 12:06
Selon des sources concordantes les autorités du Niger ont volontairement accepté d accueillir des italiens déjà contaminés à l hôtel GAWEYE , dans quel bu but ? Dieu seul sait mais qu ils doivent se dire que tôt ou tard cette affaire sera tirer au clair.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nous avons 38 invités et aucun membre en ligne

tallahi Niger

promo canal mars

tallahi Niger

Dans la même Rubrique

Coronavirus: 3 personnes suspectes confinées à Tahoua par mesure de prudence

23 mars 2020
Coronavirus: 3 personnes suspectes confinées à Tahoua par mesure de prudence

Trois (3) personnes qui ont récemment séjourné dans des pays à risque ont été  placées en quarantaine dans la région  de Tahoua. Il s’agit selon nos informations, des personnes qui...

Zinder : des émeutes contre les mesures COVID-19 à Mirriah

23 mars 2020
Zinder : des émeutes contre les mesures COVID-19 à Mirriah

Ils étaient nombreux, les jeunes de la Commune urbaine de Mirriah, localité située à 18 kilomètres à l'Est de Zinder,  à sortir spontanément dans la journée de ce lundi 23...

Coronavirus : un 3e cas confirmé sur une brésilienne qui est arrivée de Suisse (Ministre de la Santé)

23 mars 2020
Coronavirus : un 3e cas confirmé sur une brésilienne qui est arrivée de Suisse (Ministre de la Santé)

  Le ministre de la Santé publique, Dr Illiassou Idi Mainassara, a annoncé dans un communiqué lu à la télévision nationale dans la soirée de ce lundi 23 mars, qu’un troisième...

Coronavirus : 76 personnes supposées avoir un contact avec le premier cas confinées à l'hôtel Gaweye de Niamey

22 mars 2020
Coronavirus : 76 personnes supposées avoir un contact avec le premier cas confinées à l'hôtel Gaweye de Niamey

Le samedi 21 mars 2020, les 76 personnes supposées avoir eu de contact le patient porteur de Covid 19 ont été transférées à l'hôtel Gaweye de Niamey dans l'après-midi.

Coronavirus : un 2e cas confirmé au Niger sur un italien de 51 ans

22 mars 2020
Coronavirus : un 2e cas confirmé au Niger sur un italien de 51 ans

Le ministre de la Santé publique, Dr Illiassou Idi Mainassara, a confirmé ce samedi 21 mars dans la soirée, qu’un deuxième cas de patient atteint du Covid-19 a été enregistré...

Coronavirus : les regroupements interdits et les transports terrestres en commun provisoirement suspendus (gouvernement)

21 mars 2020
Coronavirus : les regroupements interdits et les transports terrestres en commun provisoirement suspendus (gouvernement)

COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT DU VENDREDI 20 MARS 2020 Dans le cadre de la gestion de la Pandémie du CORONAVIRUS, dont le Niger a enregistré son premier cas le jeudi 19...